Prologue à « Mon Cousin l’Avait Prédit »

cover-215.jpg

 

 

Auteur : Léonard Aigoin

Genre : Nouvelle

Auto-Edition

 

 

 

 

Résumé :

8 nouvelles indépendantes dont les réponses seront données dans le roman « Mon Cousin l’Avait Prédit ».

 

Chronique :

Huit nouvelles, 204 pages, ça fait beaucoup, presque un recueil. Pourtant, ce ne sont que les prémices d’un plus gros romans à venir. Les nouvelles sont très bien écrites, dans un style très fluide. Le vocabulaire est varié, les histoires s’enchaînent selon des thèmes différents et parfois très drôle. Je ne peux pas en parler plus en détail sans spoiler, donc je ne le ferais pas. Il reste des questions, dont nous n’auront les réponses que bien plus tard. Mais l’auteur nous entraîne dans son monde, avec son style.

Des histoires qui nous laissent imaginer tellement de choses… Il n’y a aucune limite pour l’interprétation et je pense que l’auteur en joue énormément. C’est agréable de pouvoir imaginer à loisir ce que l’on veut car les réponses ne nous sont pas immédiatement données. On joue avec l’auteur, on rentre dans sa danse, on se laisse porter et on découvre tellement de belles choses… J’en suis encore chamboulée ! Je vous suggère d’aller y jeter un oeil, parce que moi j’attends la sortie du prochain !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s